Onsen à Tokyo : Ooedo Onsen Monogatari

Un immense Onsen à Tokyo

Ooedo Onsen Monogatari (photo wikimedia)

 

Comment se rendre à Ooedo et se repérer à l’intérieur.

Vous pouvez découvrir ces bains sur le site japonais : même si vous ne comprenez pas, vous aurez déjà des photos à voir.

En particulier, sur cette page, vous pouvez voir les bains disponibles dans la zone pour les femmes.

Vous pouvez visiter le site en anglais, mais il y a peu de détails.


 

Qu’est-ce qu’un Onsen ?

 

onsen

(photo wikimedia)

Les onsen sont des sources d’eau très minéralisée et naturellement chaude. Ces sources sont extrêment nombreuses au Japon, c’est lié au fait que le pays est très volcanique.

A certains endroits, on peut voir l’eau sortir naturellement du sol en petit jet. L’eau est parfois beaucoup trop chaude pour s’y baigner, il s’agit alors plutot de « Hells/Enfers/Jigoku » !

(photo wikimedia)

(photo wikimedia)

 


 

Ooedo, j’ai adoré ce lieu !

 

J’y suis d’ailleurs allée 2 fois, alors que je n’ai passé que 6 jours à Tokyo.

Quelques précisions utiles pour commencer :

- comme dans tous les onsen, vous n’êtes pas autorisé à entrer si vous avez un tatouage (voir image en dessous).

- le port du maillot de bain n’y est pas autorisé.

- c’est un très grand onsen, à certaines heures (le soir quand le tarif est réduit, notamment), c’est un peu plus agité (mais très sympathique); si vous cherchez un petit endroit intimiste en pleine nature, ce n’est probablement pas ce qu’il vous faut. En revanche si vous voulez découvrir une facette de la vie japonaise et si êtes fan de bains en tous genres, c’est un endroit fantastique.

 

Pas de tatouage ni de personne en état d'ébriété

Pas de tatouage ni de personne en état d’ébriété

La première fois, j’y suis allée en journée. Il n’y avait pas énormement de monde, et j’étais la seule Européenne dans les bains femme.

La seconde fois, j’y suis allée en soirée. A cette heure, le tarif est réduit et il y a beaucoup plus de monde. Certaines femmes viennent avec leurs jeunes enfants, l’ambiance est plus joyeuse et moins cocooning qu’en journée.

Pour les bains à l’intérieur, dans la zone femme, il y a deux bassins avec de l’eau « gold », dorée, un bassin avec de l’eau blanche « laiteuse » avec des micro-bulles, et les autres sont « silver », de l’eau transparente. Plusieurs bassins proposent des températures différentes. Un des bassins a des jets massants (genre spa).

A l’extérieur, toujours dans la zone femme, il y a deux types de onsen à eau « silver » (si j’ai bien compris le concept des couleurs…) : deux grands en roches, et plusieurs petites baignoires rondes en bois.

Dans la zone mixte, où on porte le yukata, il y a un bain extérieur pour les pieds, avec des pierres qui massent quand on marche dessus (un peu « aïe » quand même !).  L’ambiance est détendue et joyeuse, c’est très sympa aussi pour les couples, qui peuvent quand même passer un moment ensemble dans cette zone mixte.

 

Un des modèles de yukata pour les femmes.

Un des modèles de yukata pour les femmes

Bien sur on n’a pas le droit de prendre de photos à l’intérieur, donc je vous invite à faire un tour sur leur site, dont j’ai donné les liens au début.

 


 

Les Etapes

(wikimedia)

(wikimedia)

Comme dans tous les onsen, il y a des codes à connaitre et respecter. Ils vous sont expliqués (en Anglais)  sur la brochure qu’on trouve à l’entrée et sur les panneaux à l’intérieur. Il y a un plan du complexe aussi sur cette brochure, c’est très utile donc pensez à la prendre.

Pour résumer, voilà à quoi ressemble le parcours (si je me rappelle bien, car c’était il y a plus d’un an) :

1. vous entrez, déposez vos chaussures dans un casier et gardez la clé no1.

2. vous allez vers les caisses, mais à ce stade vous ne payez rien.  Vous paierez l’ensemble des prestations à la sortie. Je ne suis plus sure, on vous donne un ticket ou quelque chose pour vous identifier, peut-etre un bracelet avec une clé (no 2), mais possible que je confonde avec un autre onsen. C’est aussi à la caisse qu’on vous remet le ticket pour prendre la navette retour si vous souhaitez repartir avec.

3. vous allez vers le comptoir des yukata (kimono décontracté en coton), où vous choisissez le motif et la taille de votre yukata, ainsi que la couleur de votre ceinture.

4. vous vous dirigez vers les vestaires (des femmes dans mon cas, bien que j’aie failli me tromper une fois ),  Vous laissez TOUS vos vêtements dans le casier qui se trouve là, ainsi que vos autres effets et votre clé no1, puis vous poursuivez le parcours vêtu de votre joli yukata. Il est interdit de garder des sous-vêtements. Vous voilà prêt(e) pour aller vers le 3è casier (casier qui se dit « loca » en anglo-japonais).

5.  après avoir esquivé (ou visité) la zone de boutiques, vous passez un couloir et arrivez au hall du troisème casier, où on vous donne deux serviettes éponges : une petite, et une plus petite ! (c’est un détail important : si vous allez dans un onsen, soyez sur(e) de ne pas avoir de problème avec la nudité, vous ne pourrez pas vous cacher). Là vous abandonnez votre kimono, votre moins petite serviette et votre clé no2, et vous vous préparez à faire votre entrée en « costume de naissance » dans la salle des bains, avec votre micro serviette en main, tenue nonchalamment devant vous, pour assurer ce qui est possiblde de pudeur :-D. Notez que vous avez une fontaine à eau dans la salle du 3è casier, ce qui est utile car l’eau des onsen est très chaude, personnellement j’ai été assoiffée tout le temps.

6. vous entrez dans la grande salle, 1ère chose à faire : vous vous rincez bien à l’aide du seau en bois et de l’eau de onsen qui se trouvent à l’entrée. Une douche est disponible si vous préférez.

7. voilà ! vous pouvez profiter de votre moment de détente ! Dans la grande salle où se trouvent les bains, vous avez sur le coté des rangées de douchettes avec mini tabourets (au Japon on aime être près du sol – j’adore personnellement), devant un miroir avec du matériel à disposition : gel douche, shampooing, une lime pour les pieds…

Il y a de nombreux services et salles dans ce complexe, mais comme j’étais un peu perdue, je ne me suis pas aventurée partout. Il y a des massages manuels, des fauteuils massants, des soins des pieds avec des petits poissons qui vous grignotent les peaux mortes, surement d’autres services encore !

Sur ce blog, il y a une  « visite guidée » qui vous donne toutes ces étapes en anglais, et en photos.

 


 

Comment y aller

 

- Vous pouvez emprunter le métro, la ligne qui y mène est sympa car c’est une ligne aérienne. C’est la station Telecom Center sur la ligne Yurikamome.

- Si vous avez besoin de surveiller votre budget, vous pouvez utiliser les navettes qu’ils mettent à disposition.

Je n’ai pas réussi à les prendre car les informations ont été très difficiles à trouver. J’ai réussi à les avoir … trop tard ! Maintenant que je les ai, je les partage avec vous.

Il y a plusieurs points où elles passent, notamment la grande station Tokyo Station (voir plan ci-dessous pour trouver l’endroit exact du bus).

 

bus shuttle

Horaires des navettes

Encore des horaires

Encore des horaires

Ooedo navette tokyo station shuttle

La navette à Tokyo Station

Ooedo navette plan shuttle map

Plan en japonais pour trouver les navettes

Ooedo shuttle map navette plan

Les autres lieux où trouver les navettes