Humeurs et couleurs

Je n’aime pas choisir.

Cela fait quelques décennies que ça dure. Et que je me disperse dans des activités aussi variées que la salsa, les ballons, le kung fu, les langues, le théâtre, l’escrime de spectacle…

Figurez-vous qu’en plus, une amie bienveillante m’a fait découvrir le monde merveilleux de Marshall Rosenberg avec sa CNV (Communication Non Violente – en fait ce n’est pas de la communication :lol: – enfin pas seulement; certains préfèrent parler de communication consciente ou communication empathique).

Quel rapport avec mon refus de choisir ? Ha-ha, ça vient à la fin ! Vous pouvez y aller directement d’ailleurs, mais vous ne comprendrez rien. Et si vous lisez quand même toute l’article, bin…peut-être que vous ne comprendrez rien non plus car il n’a ni queue ni tête :mrgreen: .

La CVN, c’est bougrement efficace avec les enfants dans certaines circonstances. Marshall Rosenberg a notamment sorti un livre à l’attention des parents, et un autre à l’attention des enseignants (qu’on trouve à la super médiathèque du Tampon ;-) – petit note pour les Réunionnais).

En vraiment très très gros, simplifié et peut-être déformé :

Il propose quelques étapes pour rendre ses relations avec son entourage aussi harmonieuses que possible, et met la bienveillance et l’empathie à une place centrale :

- l’écoute de ses propres émotions et besoins

- apprendre à les nommer et à les exprimer à autrui

- apprendre à formuler des demandes afin de répondre aux besoins qu’on a identifiés

Et au passage, il en profite pour rappeler qu’une demande et une exigence sont deux choses différentes (une petit image  : on peut poser la même question à quelqu’un de telle manière qu’il ait l’impression que nous avons une fleur ou bien un revolver à la main – la sensation n’est pas la même).

Un autre concept de la CNV est que nous pouvons avoir la sensation de vivre dans un monde d’abondance (le monde du ‘et’) ou de pénurie (le monde du ‘ou’).

Et qu’il est plus agréable et plus efficace de concevoir le monde comme un lieu d’abondance.

*****

De là à se servir de la belle excuse pour ne faire aucun choix, il n’y a qu’un pas de coquine voire tricheuse (comment faire dire aux livres ce qu’ils ne disent pas), que je franchis régulièrement avec délectation. Oui, je prends la robe bleue ET la rose rose. Oui je prends le DVD1 de David Grist et le DVD2 et le DVD3 et le DVD4 et le DVD5 et le DVD6 et le DVD7 et le DVD8 et le DVD9  :mrgreen:.

:twisted:

Et pour le prouver, comme déjà j’ai du choisir entre 8 styles pour faire le ravalement de façade du blog :-? , eh bien je vais refuser de choisir la couleur, et en changer quand bon me semble, au gré des humeurs. Et je commence avec une humeur cerise, dans la prolongation de mon article précédent sur la fleur de cerisier.

J’aime vivre ma vie en arc-en-ciel, c’est plus varié que le rose 8-)  !

*******

Note : comme toutes les approches de l’humain et de ses interactions, les propositions faites par la CNV ont leur limites, leurs adeptes et leurs detracteurs.

S’il existait une formule magique pour régler tous les conflits, cela se saurait; en attendant de la trouver, on peut trouver essayer quelques recettes !