Faire une épée de pirate ou chevalier en mousse – suite

Epée en mousse pour jouer au pirate, au chevalier, au samouraï

 

Comment fabriquer soi-même une épée, non pas en bois, mais en mousse, pour jouer en toute sécurité ?

Voici la suite du tuto, pour voir le début, vous pouvez retourner au premier article : Fabriquer une épée en mousse.

 

petits bouts mousse

Garniture en mousse

J’ai profité que certains endroits du tapis en mousse étaient abimés pour en faire de la garniture : j’ai coupé des petits dés dans la mousse, qui servent à rembourrer le pointe de l’épée, et après la garde de l’épée aussi.

intérieur

1. Rembourrage de la pointe, pour fortifier et sécuriser à la fois

Ensuite j’ai découpé le bout de la « lame » pour donner  une forme d’épée. Là c’est un style chevalier. Quand je ferai les suivantes, je posterai des photos. Ceci dit, les formes en sabre, qui donnent un air plus pirate, sont moins pratiques pour faire les faux combats d’escrime de spectacle – du moins pour les techniques que je connais.

découpage

2. Pointe de l'épée découpée - style chevalier

Hihi, on dirait un serpent…

pointe

Pointe encore rembourrée

…qui a fait un bon dîner !

J’ai un peu tassé les dés de mousse, sans forcer mais pour qu’il y ait quand même une bonne densité.

pointe épée

3. Fermeture de la pointe de l'épée en scotchant la mousse

Et je lui ai scotché le bec  :lol: !

Je pense que j’ai un peu trop serré là.

epee en cours de fabrication

J'ai été généreuse sur l'adhésif

 

C’est maintenant qu’intervient le scotch argenté, celui qu’on utilise pour colmater les fuites d’eau en attendant les vraies réparations (qu’on ne fait jamais après  :lol:).

Comme il est argenté, il donne un effet métallique, d’où la ressemblance avec une lame d’épée. Il est très solide car entoilé. Et super collant.

Seul inconvénient : les plis ! Il est souple, suit les courbes, mais fait des plis. Et des plis bien collés et bien laids. Là c’était ma première expérience de confection d’épée mousse, j’espère m’améliorer sur les suivantes.

scotch

Adhésif type "toile de réparation de plomberie"

J’ai coupé une bande un peu plus longue que la bande de mousse de la lame d’épée.

assemblage

4. Assemblage des cotés de la lame de l'épée

Là je tiens l’épée comme ça pour la photo, mais j’ai tout  fait sur la table. J’ai collé l’adhésif argenté sur le bord de la lame, puis retourné le tour pour finir d’assembler les deux bandes de mousse. C’est à cette étape que les vilains plis sont rentrés dans l’histoire.

bandes de mousse de l'épée

Les deux bandes de mousse de l'épée bien assemblées

J’ai fait pareil de l’autre coté, puis j’ai ajouté la bande du milieu. Héhé, la ça commence à ressembler un tout petit peu à une épée, et j’étais bien contente et motivée pour continuer malgré la nuit tombante (oui les photos s’assombrissent au fur et à mesure lol).

lame

La lame argentée de l'épée de mousse

J’ai laissé un bout dépasser pour solidariser la lame avec le tube, mais pour pouvoir coller autour du tube et limiter les, j’ai coupé quelques entailles à droite à gauche.

Entaille pour limiter les plis (hum enfin...il en reste)

epee souple etape

Bande adhésive collée au tube et à la mousse

Voilà pour la 2è partie.

Demain je termine avec la garde.

C’est un peu long à faire (la première fois en tout cas), mais ça vaut vraiment le coup !

L’épée finale est à la fois beaucoup plus souple (mais ferme), que les jouets d’épée en mousse qu’on trouve habituellement dans le commerce. Et bien sur plus safe que les épées en bois !

Photos ©www.enfants-spectacle.com